Les méfaits du rire

9639815_04cab49ff7_o.jpg

Malgré leur incontestable existence, les méfaits du rire sont très mal connus du grand public. Nous vous en proposons quelques exemples

1) Le rire se fait forcément aux dépends d'autrui.

Que ce soit par les histoires belges qui jettent l'opprobre sur un peuple fier à qui nous devons les endives et Lara Fabian, les jeux de mots, qui incarnent une manière particulièrement basse et hypocrite de se moquer des dyslexiques, ou l'humour noir, qui exploite honteusement la misère du monde, le rire implique systématiquement une ou plusieurs victimes. Pire, il très fréquemment utilisé par de nombreuses personnes comme un paravent pour se moquer des minorités telles que les blondes et les chasseurs, ou de dénigrer nos élites culturelles et politiques sans craindre de représailles.

2) Le rire nous distancie des problèmes au lieu de les régler.

Il peut paraître séduisant de plaisanter sur des sujets préoccupants afin de les relativiser et de ne pas sombrer dans la déprime. Il s'agit cependant d'un très mauvais calcul car on ne peut agir et rire en même temps. L'énergie gaspillée à ironiser sur les maladies incurables, la mort ou la bêtise humaine serait bien mieux investie dans la recherche de solutions à ces problèmes. Un monde dont nous aurions banni le rire serait bien plus agréable à vivre que celui d'aujourd'hui.

3) Le rire est indécent.

La Terre est ravagée par les guerres, la famine et les catastrophes naturelles en tous genres. Même si on ne prend pas ces divers fléaux comme sujet de raillerie, s'esclaffer en ayant connaissance de leur existence témoigne d'un profond mépris pour les peuples qui souffrent. Lorsque l'on est en bonne santé et que l'on mange à sa faim dans un pays en paix, la décence voudrait que l'on garde un minimum de gravité en hommage aux milliers d'hommes et de femmes qui n'ont pas cette chance.

4) Rire nuit à la productivité.

Le temps perdu par les entreprises en raison des employés s'adonnant sur leur lieu de travail à des activités non liées à celui-ci fait régulièrement la Une des gazettes. Bien qu'Internet soit à juste titre montré du doigt comme l'une des principales causes de ce relâchement, il ne faut pas oublier que cet outil est utilisé par les salariés essentiellement dans le but de diffuser des vidéos ou des présentations Powerpoint destinées à provoquer l'hilarité de leurs destinataires. C'est donc bien le rire qui est la principale cause du manque de productivité des entreprises, Internet n'en étant qu'un vecteur parmi d'autres.

5) Trop rire peut nuire à la santé

Bien que les médias corrompus par l'industrie comique essayent de nous persuader du contraire avec la complicité du monde médical, le rire est bien loin d'avoir les vertus thérapeutiques qu'on lui prête. Alors que la plupart des études tentant d'établir ces dernières reposent sur de simples corrélations, les exemples de personnes s'étranglant au cours d'un repas parce qu'elles ont ri en mangeant ne manquent pas. Dans des cas moins rares qu'on le croit, ce genre d'incident peut même mener à la mort par asphyxie. Il n'y a jamais loin du rire aux larmes.